Rachat des actions en cas de décès

Le mécanisme de rachat, advenant le décès d’un actionnaire, et l’analyse de la juste valeur marchande de l’entreprise sont des aspects importants de gestion du risque d’une société.

Si un tel imprévu survient, l’entreprise doit posséder les liquidités nécessaires pour le rachat des parts à la succession du défunt.

Un contrat d’assurance vie sur la tête de chaque actionnaire est la façon la plus économique de financer ce type de rachat. Le capital décès est payé rapidement et peut être versé libre d’impôts.

Le montant d’assurance vie peut être plus élevé que la valeur des actions afin de pallier l’impact financier du décès de l’actionnaire sur les opérations de l’entreprise.

Voir ici pour en apprendre davantage sur les types de contrats disponibles.

Contactez-nous